Des lunettes qui augmentent la réalité des agents ERDF

Une petite révolution. Les lunettes à réalité augmentée de la start -up auboise Levels3D seront utilisées par les agents ERDF pour cartographier les réseaux.

Avec leurs lunettes à réalité augmentée, les spécialistes de Levels3D, une start-up de la Technopole de l’Aube, innovent avec une application numérique à gros potentiel de développement. Ces lunettes vont équiper dans les mois qui viennent les agents d’ERDF chargés de cartographier les réseaux sur des sites pilotes en Champagne-Ardenne. « Nous soutenons ce projet novateur. L’objectif est de visualiser les lignes enterrées grâce à ces lunettes. Cela va simplifier le travail de nos équipes de maintenance, nous faire gagner du temps et nous permettre d’améliorer la qualité de service. On va aussi aider Levels3D à diffuser cette nouvelle technologie auprès de nouvelles entreprises. C’est un partenariat gagnant-gagnant », souligne Carmen Munoz-Dormoy, directrice d’ERDF Champagne- Ardenne.

« Le marché de ces lunettes à réalité augmentée est vaste »

« ERDF est une grande société mondiale. C’est une référence qui va nous permettre de valoriser notre technologie. Car le marché de ces lunettes à réalité augmentée est vaste : il peut concerner tout le secteur du bâtiment et de l’immobilier mais aussi le tourisme » explique Yannick Folliard, le P-DG de cette petite start-up qui s’est installée sur la Technopole de l’Aube en 2013. Experte de la 3D, la jeune entreprise s’est déjà distinguée en réalisant les effets 3D de M. Hublot, un film d’animation de Laurent Witz primé aux Oscars. La start-up a installé son équipe de Recherche & Développement sur la Technopole, à deux pas de l’Université de technologie de Troyes et de l’équipe de Houman Bourochaki, une spécialiste du maillage 3D avec laquelle elle a réussi à mettre au point sa nouvelle technologie, baptisée Capt’R.

Le concept ? Numériser un environnement 3D à partir d’une simple tablette numérique. Avec Capt’R, vous pouvez filmer votre environnement et placer et bouger vos objets en 3D pour réaliser toutes les simulations possibles. De quoi intéresser de près tous ceux qui travaillent dans le domaine de l’architecture, de l’urbanisme et de la maison. Ils y trouveront un outil d’aide à la vente – avec visualisation et visite d’un futur appartement – mais aussi un outil pratique pour réaliser tous les relevés de mesures à réaliser.

THIERRY PÉCHINOT

Lire l’article